Skip to content

La fille de l’araignée de Lenia Major

1 mai 2013

Le coin Info: 

 Titre: La fille de L’araignée

Auteur: Lenia Major

Edition: Balivernes Edition

Pages: 255

Prix: 17 euros

C’est une série à 2 tomes

Ce livre fait parti de la nouvelle collection lancée par les éditions Balivernes: Collège/Lycée. En effet, cette maison d’édition est principalement connue pour les livres en bases âges: Maternelle/Primaire. Mais maintenant c’est fini, il y en a pour tout les goûts !

Résumé :

Alors qu’elle visite les ruines d’un château allemand avec sa classe, Eva se trouve mystérieusement projetée dans le passé, au cœur d’une bataille médiévale. Elle se voit contrainte de fuir et de protéger le Prince Emil, dont le père a été assassiné. L’intelligence d’Eva lui sera aussi utile que sa pratique des arts martiaux pour vaincre les nombreuses embûches qui se dresseront sur leur chemin. Et dans ses rêves, on la surnomme la fille de l’Araignée, on l’appelle la Maudite. Que veulent dire ces voix ? Saura-t-elle dompter les forces occultes qui la guident ?

Dans ce premier tome de la série « Le prince des Maudits », adolescents et adultes seront happés par ce monde guerrier où l’héroïne, une jeune fille moderne, et le prince, aveugle mais non sans ressource, cherchent à survivre. L’écriture vive et moderne, les rebondissements, les situations et les personnages sont loin des clichés habituels de la fantasy et plairont à tous.

Ce que j’en pense:

Pour commencer, je tiens à remercier les éditions balivernes qui m’ont fait confiance en m’envoyant ce livre pour tester le partenariat avec moi. En tout cas, ce fût une très belle découverte, MERCI !

Pour l’histoire en elle-même, je trouve qu’ils ont tapé fort pour lancer cette nouvelle collection !

Pour résumer l’histoire en deux mots: Eva part en sortie scolaire à la découverte d’un château; mais lors d’une chute celle-ci se retrouve plongée en plein milieu d’un combat au sein du château qu’elle visitait. Elle se rend très vite compte que Mike, un camarade, n’est plus là. De plus, elle remarque que le château a connu de profondes modifications durant son évanouissement. C’est alors que l’incompréhension demeure dans son esprit pour apprendre un peu plus tard qu’elle ne trouve plus au XXI siècle mais au XV siècle, période du Moyen-âge. Pour couronner le tout, elle va devoir protéger un prince, Emil, des ennemis qui veulent le tuer.

Au début, je ne vous cache pas que j’étais assez septique sur ce roman car le Moyen-âge n’est pas une période que j’affectionne tout particulièrement. Cependant, une fois avoir lu le résumé, j’avais déjà un pressentiment comme quoi cette lecture me plairais, et j’ai vu justeLe roman m’a même surprise comme jamais. L’auteure a su nous replonger dans les moindres détails de cette époque. Tout y était ! Durant cette lecture, je me suis plongée dans cette période tout à fait hors du commun. J’ai pas mal sourie quand Eva et Emil se parlaient car nous voyons très clairement les incompréhensions des uns comme des autres face à la différence de langage des deux périodes. De plus, nous nous rendons compte de l’évolution qu’il y a eu entre avant et maintenant ainsi que de la mentalité qui a bien évoluée au fil des siècles. Nous pouvons apercevoir la violence, la misère et la dureté de la situation ce qui, je trouve, nous permet de relativiser dans la vie actuelle.

Au niveau des personnages, je me suis bien attachée à Emil et Eva. Je trouve Eva très courageuse d’aider un prince et d’être prête à venir à son secours, chose que moi je n’aurais pas faite. J’aurais préférais me faire tuer que fuir. Eva a aussi un caractère fort, et ne prend pas –toujours- des gants pour dire ce qu’elle pense. C’est ce que j’ai aimé : la franchise avant l’hypocrisie. Pour le prince Emil, la vie n’a pas toujours était rose pour lui. On apprend que plus jeune un événement s’est produit et a fait basculer sa vie. De plus, on peut l’aimer et d’un coup le détester et c’est ce que j’ai aimé, le changement de comportement face aux imprévus (ou non).

Le seul petit bémol au niveau des personnagesc’est l’histoire d’amour qui manque et qui aura couté le coup de cœur à ce livre. En effet, j’adore les histoires d’amour et à certains moment je me disais : c’est bon ils vont s’embrasser. Et bien non, jamais ! J’espère que le tome 2 remédiera à ça.

La saga s’appelle « Le prince des Maudits », et durant tout le long du roman nous cherchons la signification de se ça. J’avoue que l’auteure a vraiment eu beaucoup d’imagination à ce sujet, j’en suis même restée bouche bée lors de la révélation.

Puis la fin est vraiment surprenante, jusqu’à la dernière page l’auteure nous aura tenu en haleine pour savoir comment ce phénomène (Comment Eva est apparue au beau milieu d’une bataille médiévale) va se résoudre. Mais bon, la fin des réponses se trouvent dans le tome 2 !  En tout cas, je n’ai pas vu les 250 pages passées ! Les plus grosses réponses se  trouvent à la fin, normal sinon il n’y aurait pas d’histoire ; mais au court du périple d’Eva et d’Emil, certaines apparaissent et sont vraiment bien imaginées !

 Pour conclure, j’ai lu ce livre à une vitesse folle ! J’ai adoré l’écriture de l’auteure et se sera avec plaisir que je lirais le second tome. Pour tout les adeptes de Fantasy, qui aiment voyager, qui aiment l’histoire, qui aiment être surpris jusqu’au bout ce livre est pour vous ! Je le conseille vraiment à tout le monde car c’est monde féérique. En tout cas une chose est sure, on ne sort pas indemne de cette histoire ! 

 Encore un grand merci aux éditions Balivernes ! 

Publicités

From → Aventure

Laisser un commentaire

Votre commentaire, c'est ici !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :